Les ados sont littéralement scotché·es à cet objet qui peut nous taper sur les nerfs. Quand on leur parle, on n’a l’impression qu’ils et elles ne nous écoutent pas!! A vrai dire, 64%* des parents ont reconnues que le téléphone a été une source de conflits à la maison et ça en 2014. Chose à savoir c’est qu’aujourd’hui 95% des familles françaises utilisent le réseau mobile au domicile. Normal que nous soyons tous et toutes dépasser par la situation. Peux-t-on leur enlever des mains? Oui. Cela sera difficile? Oui. Non pas parce que je vais leur arracher des mains. J’en suis très loin et pas besoin de moi pour faire ça.

Les ados n’ont pas la même utilisation du téléphone que nous. Et nous nous devons de la comprendre pour qu’elleux puissent nous comprendre. Ce travail commence par la prise de conscience que la modification de son comportement va peut-être changer la vôtre aussi. Je n’ai pas de recette miracle ni de potion magique. Mon travail va consister à comprendre pourquoi sa consommation est excessive et à trouver ensemble les moyens pour que vous puissiez récupérer des moments de vies de famille agréables sans qu’ils soient grignotés par le téléphone.

Pourquoi je suis la personne pour résoudre votre problème? Mon écoute active, ma bienveillance ainsi que mon sens de l’analyse me permettent d’avoir la confiance de l’ado assez rapidement et c’est le point phare pour amorcer le travail.

Facebook
LinkedIn
Instagram
Share This

Share This

Share this post with your friends!